Pages D'un Moraliste Jean Rostand

Le mariage simplifie la vie et complique la journée.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

On est mal fait pour le mariage quand on n'a l'étoffe ni d'un despote ni d'un esclave.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Littérature : proclamer devant tous ce qu'on a soin de cacher à son entourage.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

La modestie n'est que la résignation de la petitesse ou la sécurité de la grandeur.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Qui ne s'élève contre toutes les guerres ne s'élèvera jamais contre aucune.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Deux époux doivent se garder de se quereller quand ils ne s'aiment plus assez pour les réconciliations.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Il est odieux de défendre et risible d'attaquer une société dont on profite.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Mieux vaut obéir sciemment à ses passions qu'avilir sa raison à les justifier.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Il ne faut pas oublier que le premier devoir, dans le mariage, est de se faire pardonner d'être là.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

A traiter en égal un inférieur, on est le dupe, s'il nous en retire le profit en se sentant notre égal.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Aimer un être âgé, c'est s'enfoncer avec lui, profondément, dans un chemin d'où il faudra revenir tout seul dans le noir.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Une oeuvre d'art peut exiger que nous lui sacrifions jusqu'à nos scrupules.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

L'énergie qu'on met à repousser la louange dénonce l'importance qu'on lui prête.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

La modestie témoigne d'ordinaire qu'on a l'orgueil à vif.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Ne fais pas de psychologie dans la colère, tu verrais trop juste.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Un des dangers d'écrire des maximes, c'est qu'on se met dans le cas d'être cité.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Le mariage est trop décrié pour n'avoir pas beaucoup de bon.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

A la première fissure dans l'idéal, tout le réel s'y engouffre.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Les sacrifices que tu fais en rechignant, ta femme estimera qu'ils sont annulés par ta mauvaise grâce ; ceux que tu acceptes en souriant, elle arguera qu'ils ne te coûtent point.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Le beau est ce qui traverse impunément la sottise des âges.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Toute une vie auprès du même être, c'est long : un des bienfaits du mariage est de nous faire sentir la durée.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

On garde peu de remords des fautes où l'on prit peu de joie.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

On ne pardonne pas à un homme les idées qu'il défend, à une idée les homme qui la défendent.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Les mauvais effets d'une juste réforme ne condamnent point cette réforme, mais la société.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

Qui ne compte plus sur le bonheur est moins soigneux de sa conscience.

Jean Rostand Pages D'un Moraliste

1894-10-30 - 1977-09-04

Jean Rostand

Jean Edmond Cyrus Rostand, né le 30 octobre 1894 à Paris (17 arrondissement) et mort le 4 septembre 1977 à Ville-d'Avray, est un écrivain, moraliste, biologiste, historien des sciences et académicien français.

Jean Rostand sur wikipedia

1 2