La Nausée Jean-paul Sartre

Tout existant naît sans raison, se prolonge par faiblesse et meurt par rencontre.

Jean-paul Sartre La Nausée

J'admire comme on peut mentir en mettant la raison de son côté.

Jean-paul Sartre La Nausée

Un droit n'est jamais que l'autre aspect d'un devoir.

Jean-paul Sartre La Nausée

L'instant qui vient peut être celui de votre mort, vous le savez et vous pouvez sourire : n'est-ce pas admirable ? Dans la plus insignifiante de vos actions, il y a une immensité d'héroïsme.

Jean-paul Sartre La Nausée

L'aventure : un événement qui sort de l'ordinaire, sans être forcément extraordinaire.

Jean-paul Sartre La Nausée

Pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter.

Jean-paul Sartre La Nausée

Se méfier de la littérature. Il faut tout écrire au courant de la plume sans chercher les mots.

Jean-paul Sartre La Nausée

Il ne faut pas que je pense que je ne veux pas penser. Parce que c'est encore une pensée.

Jean-paul Sartre La Nausée

Ne pas trop réfléchir sur la valeur de l'Histoire. On court le risque de s'en dégoûter.

Jean-paul Sartre La Nausée

Trois heures, c'est toujours trop tard ou trop tôt pour tout ce qu'on veut faire. Un drôle de moment dans l'après-midi.

Jean-paul Sartre La Nausée

Un geste, un événement dans le petit monde colorié des hommes n'est jamais absurde que relativement : par rapport aux circonstances qui l'accompagnent.

Jean-paul Sartre La Nausée

Les pensées, c'est ce qu'il y a de plus fade. Ca s'étire à n'en plus finir et ça laisse un drôle de goût.

Jean-paul Sartre La Nausée