Caractères Jean De La Bruyère

Il faut rire avant d'être heureux, de peur de mourir sans avoir ri.

Jean De La Bruyère Caractères

L'on voit des hommes tomber d'une haute fortune par les mêmes défauts qui les y avaient fait monter.

Jean De La Bruyère Caractères

La moquerie est souvent indigence d'esprit.

Jean De La Bruyère Caractères

Il y a dans quelques hommes une certaine médiocrité d'esprit qui contribue à les rendre sages.

Jean De La Bruyère Caractères

Le devoir des juges est de rendre la justice ; leur métier est de la différer ; quelques-uns savent leur devoir et font leur métier.

Jean De La Bruyère Caractères

Tout notre mal vient de ne pouvoir être seuls : de là le jeu, le luxe, la dissipation, le vin, les femmes, l'ignorance, la médisance, l'envie, l'oubli de soi-même et de Dieu.

Jean De La Bruyère Caractères

L'on dit à la Cour du bien de quelqu'un pour deux raisons : la première, afin qu'il apprenne que nous disons du bien de lui ; la seconde, afin qu'il en dise de nous.

Jean De La Bruyère Caractères

Il y a quelques rencontres dans la vie où la vérité et la simplicité sont le meilleur manège du monde.

Jean De La Bruyère Caractères

L'on doit se taire sur les puissants : il y a presque toujours de la flatterie à en dire du bien ; il y a du péril à en dire du mal pendant qu'ils vivent, et de la lâcheté quand ils sont morts.

Jean De La Bruyère Caractères

Les hommes et les femme">femme conviennent rarement sur le mérite d'une femme : leurs intérêts sont trop différents.

Jean De La Bruyère Caractères

Tant que les hommes pourront mourir et qu'ils aimeront à vivre, le médecin sera raillé et bien payé.

Jean De La Bruyère Caractères

L'on est plus sociable et d'un meilleur commerce par le coeur que par l'esprit.

Jean De La Bruyère Caractères

L'esclave n'a qu'un maître ; l'ambitieux en a autant qu'il y a de gens utiles à sa fortune.

Jean De La Bruyère Caractères

Le regret qu'ont les hommes du mauvais emploi du temps qu'ils ont déjà vécu ne les conduit pas toujours à faire de celui qui leur reste à vivre un meilleur usage.

Jean De La Bruyère Caractères

Je crois pouvoir dire d'un poste éminent et délicat qu'on y monte plus aisément qu'on ne s'y conserve.

Jean De La Bruyère Caractères

Un caractère bien fade est celui de n'en avoir aucun.

Jean De La Bruyère Caractères

La moquerie est le langage du mépris, et l'une des manières dont il se fait le mieux entendre : elle attaque l'homme dans son dernier retranchement, qui est l'opinion qu'il a de lui-même.

Jean De La Bruyère Caractères

Il y a une espèce de honte d'être heureux à la vue de certaines misères.

Jean De La Bruyère Caractères

Telle est la nature des choses que l'abus est très souvent préférable à la correction, ou, du moins, que le bien qui est établi est toujours préférable au mieux qui ne l'est pas.

Jean De La Bruyère Caractères

Pour gouverner quelqu'un longtemps et absolument, il faut avoir la main légère, et ne lui faire sentir que le moins qu'il se peut sa dépendance.

Jean De La Bruyère Caractères

La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité.

Jean De La Bruyère Caractères

Il y a bien autant de paresse que de faiblesse à se laisser gouverner.

Jean De La Bruyère Caractères

Il y a un sentiment de liberté à suivre ses caprices, et tout au contraire de servitude à courir pour son établissement : il est naturel de se croire digne de le trouver sans l'avoir cherché.

Jean De La Bruyère Caractères

Ce qui est dans les grands splendeurs, somptuosité, est dissipation, folie, ineptie dans le particulier.

Jean De La Bruyère Caractères

Une femme est aisée à gouverner, pourvu que ce soit un homme qui s'en donne la peine.

Jean De La Bruyère Caractères

Jean De La Bruyère

Jean de la Bruyère, né à Paris le 17 août 1645[1] et mort à Versailles le 11 mai 1696[1], est un moraliste français.

Jean De La Bruyère sur wikipedia

1 2 3 4