Jean-marie Adiaffi

Seuls le sang, la famille, l'histoire, le temps, identifient un être humain. Le sang est la meilleure carte d'identité.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Le peuple n'a besoin de personne, il se suffit à lui-même.

Jean-marie Adiaffi

La vérité de la vie est en graine de piment.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Toutes les langues sont belles pour ceux qui les parlent.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

On est toujours analphabète, inculte, par rapport à quelque autre société.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Tout sentiment est une source de faiblesse coupable.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

On ne peut vivre sans foi ni confiance en soi-même.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Il y a des cicatrices qui saignent encore plus que les plaies elles-mêmes.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

On ne peut remplir que ce qui est vide.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Tout pouvoir est fort ou n'est pas.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Le pied de la poule ne tue jamais ses enfants.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Aucune langue ne naît riche, mais c'est l'usage qui l'enrichit.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

On ne fuit pas le ciel : partout où l'on passe, il est au dessus de nos têtes.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

L'impuissance du pouvoir contre l'individu réellement libre est une des grandes chances de libération de l'homme, c'est le grain de sable de son destin, sa grandeur.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Si on abaisse ton front, lève-le fier ; s'il est hautain, baisse-le par humilité.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

La science, dans ses résultats, est plus magique que la magie : c'est une magie à preuves !

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Quiconque revendique la totale liberté entière et pleine, revendique la totale responsabilité entière et pleine.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Rien ne vaut la force de l'amour de l'homme pour sa terre, sa forêt, ses fleuves, ses montagnes, ses rochers, ses arbres, ses oiseaux, ses pierres.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Couper le tronc, les branches, les feuilles d'un arbre est chose aisée, tandis que la destruction des racines requiert de la patience.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Toute exploitation, toute soumission, tout joug, doivent être justifiés pour être acceptés par ceux qui les subissent, par ceux qui en sont les victimes.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Celui qui veut assassiner un peuple, détruira son âme, profanera ses croyances, ses religions, niera sa culture et son histoire.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

On ne peut pas être à la fois, l'assaillant, l'agresseur, et celui qui fortifie la ville contre l'agression.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Quand on va étudier l'intelligence des autres, ce n'est pas pour abandonner la sienne, mais la multiplier indéfiniment, fort de cet apport de l'autre.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Quand on perd un objet précieux de la main gauche, on le confie à la main droite.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Il faut avoir l'humilité d'écouter la voix des autres et plutôt que d'en comparer le timbre et la mélodie avec la nôtre, il faut l'entendre par ce qu'elle dit.

Jean-marie Adiaffi La Carte D'identité

Jean-marie Adiaffi

Jean-Marie Adé Adiaffi ou Jean-Marie Adiaffi né à Bettié le 1er janvier 1941 et mort à Abidjan le 15 novembre 1999, est un écrivain, scénariste, cinéaste et critique littéraire ivorien. Il étudie le cinéma à l'IDHEC[1] puis la philosophie à la Sorbonne avant de l'enseigner dans son pays d'origine. Il publie son premier recueil de poème, "Yalé Sonan", en 1969. Son roman "La carte d'identité" (1980), réflexion sur l'aliénation africaine postcoloniale, reçoit le grand prix littéraire d'Afrique noire. Viendront ensuite "D'éclairs et de foudre" (1980), puis "La Galerie infernale" (1984), "Silence, on développe" (1992). Attaché à la modernisation des religions africaines, il est le créateur du terme "Bossonisme"[2], néologisme désignant un génie auquel est rendu un culte.

œuvres

Jean-marie Adiaffi sur wikipedia

1 2