François René Chateaubriant

Nous demandons des sourires au berceau et des pleurs à la tombe

François René Chateaubriant

Les prêtres remplirent le demi-cercle de l'abside

François René Chateaubriant

Il y a une géométrie matérielle qui se contente de lignes, de points, d'A + B

François René Chateaubriant

Toutes ces aventures chantées par nos poëtes, et recordées dans nos chroniques

François René Chateaubriant

Transportez le raisonnement de l'individuel au collectif, de l'homme au peuple

François René Chateaubriant

Transporter le raisonnement de l'individuel au collectif, de l'homme au peuple

François René Chateaubriant

Depuis que l'amour me tient à la torture, Il verse dans mon sein l'absinthe toute pure

François René Chateaubriant

Ses lèvres, comme un bouton de rose cueilli depuis deux matins, semblaient languir et sourire

François René Chateaubriant

Qui n'a cent fois admiré les nativités, les vierges et l'enfant, les Fuites dans le désert ?

François René Chateaubriant

Les vierges avaient accoutumé de laver leurs robes d'écorce dans ce lieu

François René Chateaubriant

La vue est arrêtée par une île couverte d'un bois d'ormes enguirlandés de lianes et de vigne vierge

François René Chateaubriant

Énée et Turnus ne sont beaux que dans deux ou trois moments ; Mézence seul est fièrement dessiné

François René Chateaubriant

Dieu ne fut pas un si méchant dessinateur des bocages de l'Éden que les incrédules le prétendent

François René Chateaubriant

Cette femme est une catéchumène qui fait l'apprentissage des pleurs que J. C. demande à ses servantes

François René Chateaubriant

Je quittai les bords de la rivière pour les côtés du lac, et je ne fus pas plus chanceux [dans mes recherches botaniques]

François René Chateaubriant

Condillac ne peut seul balancer Locke, Descartes, Malebranche et Leibnitz

François René Chateaubriant

C'est dans les grands événements de la vie que les coutumes religieuses offrent aux malheureux leurs consolations

François René Chateaubriant

Milton est le premier qui ait conclu l'épopée par le malheur du principal personnage

François René Chateaubriant

Nos recherches botaniques ne furent pas heureuses ; les plantes étaient peu variées

François René Chateaubriant

Donnez Racine pour interprète à Héloïse, et le tableau de ses souffrances va mille fois effacer celui des malheurs de Didon

François René Chateaubriant

Souviens-toi de qui tu es fils, et ne forligne pas

François René Chateaubriant

Ces airs bucoliques qui rappellent au Suisse exilé son père, sa mère, ses soeurs et les bêlements des troupeaux de sa montagne

François René Chateaubriant

Un enfant commençait le verset d'un psaume et le soutenait ainsi sur une seule note, tandis qu'un papas chantait le même verset sur un air différent et en canon

François René Chateaubriant

Les papas me disent qu'ils avaient vu des antiquaires anglais

François René Chateaubriant

....Les plus charmants de tous ces arbres, les papayas ; leur tronc droit, grisâtre et guilloché soutient une touffe de longues feuilles à côtes

François René Chateaubriant

1 2 3